Émilie Monnet

Le chant des femmes abénaquis interprété par Émilie Monnet et Kathia Rock lors de l’édition 2016 du festival Atalukan Storytelling est empreint de profondes émotions. Il est devenu un personnage dans le film, un leitmotiv prenant qui marque les passages du film traitant de la question des femmes autochtones disparues ou assassinées

.https://festivalphenomena.com/filles/fr/select/bio/?id=monnet_em

http://www.jamaislu.com/?attachment_id=3695

https://revuejeu.org/2018/01/16/okinum-demilie-monnet/

The Wabanaki women’s song performed by Émilie Monnet and Kathia Rock at the 2016 Atalukan Storytelling is deeply emotional. A powerful leitmotiv that marks the film’s passages dealing with the issue of missing or murdered Aboriginal women.

http://www.projectm45.com/okinum-2/

http://www.oboro.net/en/individus/emilie-monnet

p6

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s