Alice Germain

… »Je vais vous conter une histoire réelle, une histoire vraie. Une histoire qui est née, justement après plusieurs lunes lors de l’arrivée du tourbillon blanc. J’en shake encore. Le tourbillon blanc arrive. »…

… »C’était deux amis. L’un s’appelait Tshik et l’autre s’appelait Peshk. Connaissant mes ancêtres, ils avaient l’habitude du territoire, ils connaissaient tout du territoire. Il n’y avait aucune barrière qui les arrêtais. Dans ce temps-là, ils voyageaient beaucoup par eau, c’était leur trajet, par eau. Ils voyageaient en canot, des canots qui étaient fait en écorces de bouleau, ils avaient leurs rames, ils ramaient et ils s’en allaient. Ils descendaient les rivières, ils montaient les rivières. Hum! Vous allez découvrir quelque chose. »…  Alice Germain-Territoire Ishkueu Territoire Femme

… »Alice c’est quelqu’un d’intègre, elle vient d’une grosse famille de gens très impliqués pour défendre les droits des premières nations. Elle a créé des contes, elle a écrit des contes, elle a cette force là aussi d’écriture.Alice parle encore la langue Innu. »… -Sonia Robertson, directrice artistique, Festival de contes et légendes Atalukan Extrait du film Territoire Ishkueu Territoire femme.

p10

http://www.atalukan.com

ttps://www.mashteuiatsh.ca/images/stories/messages/bulletin/Volume28Numero3Octobre2015.pdf

… »I will tell you a real story,
a true story, a story that was born a long time ago, many moons after the coming
of the white whirlwind. I still shake, thinking of it. The white whirlwind arrived. »

… »There were two friends, one was named Tshik and the other was named Peshk. They were different, in a way. Back in the old days, my ancestors were very familiar with the entire territory, they knew it inside out. There was no barrier to stop them. In those days, they travelled by water a lot, that was their usual means of transportation. They travelled by canoe, which they made out of birch bark. They had their paddles, so they paddled and off they went. They went down rivers, they went up rivers. Hum…You will really make quite a discovery. »…Alice Germain -Ishkueu territory, Woman’s Territory

… »Alice is a fair and square person, she comes from a large family of people implicated in defending the rights of First Nations. She has created stories, she has written stories, she has a gift for writing. She still speak the Innu language. »… -Sonia Robertson, artistic director, Atalukan Storytelling Festival. Excerpt from Territory Ishkueu Territory Woman.

p2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s